Il est trop tôt pour savoir ce que vont devenir ces plateformes d’influenceurs et si elles trouveront leur business model, mais ce qui est sûr, c’est que les influenceurs sont hyper sollicités : ils reçoivent souvent des tonnes de cadeaux dont ils ne savent pas quoi faire si ce n’est les offrir, les revendre, ou les jeter…

On peut vite perdre son temps et son argent. Voici donc nos conseils :

1- Faire une pré-sélection d’influenceurs en fonction de critères approfondis :
-le nombre d’abonnés, qui doit être très nettement supérieur au nombre d’abonnements.
-le taux d’engagement
-la qualité de l’engagement, via une évaluation des commentaires générés
-la politique éditoriale constatée sur le compte

2- Avoir une approche qualitative, directe sur leur réseau social de prédilection, ou bien via une plateforme ou éventuellement un agent, en proposant systématiquement un vrai concept créatif auxquels ils auront envie de participer : production d’un événement très pointu, d’un voyage, d’une animations réelle ou digitale…

3- Proposer un accompagnement parfait jusqu’aux publications et même après, pour construire une bonne relation sur le long terme.

4- Sachez enfin qu’un dispositif de marketing d’influence ne passe pas uniquement par des influenceurs : le blogging, la publicité opportuniste sur des sites et des plateformes leaders, les micro-événements…il existe bien des outils qui contribuent à attirer l’attention des influenceurs, pour les séduire et les convaincre.

5-Inscrire votre engagement dans le long terme.

Le but de cette approche est triple :
-Susciter du contenu de qualité
-Eviter que les posts générés soient catalogués dans les messages publicitaires/sponsorisés de l’influenceur et qui perdent beaucoup de leur efficacité auprès des followers.
-Travailler avec des influenceurs déjà confirmés ou bien des talents prometteurs (nous avons connu Kenza ou la penderie de Chloé à une époque où elles ne comptaient que quelques milliers de followers !)

Pour faire tout cela, il vous faudra sûrement un bon partenaire… On vous laisse nos coordonnées, pour le cas où !