Les grandes tendances du Celebrity Marketing en 2017

By Oxygène Celebrity Marketing 11 mois ago
Home  /  DOSSIER  /  Les grandes tendances du Celebrity Marketing en 2017

Pour pouvoir affirmer qu’une tendance est vraiment tendance (parce que on est d’accord, il y a les vraies et les fausses tendances), il faut qu’elle ait 2 caractéristiques :
1- qu’un certain nombre de créations/campagnes s’inscrivent dans cette tendance : c’est l’aspect « quantitatif ».
2- que dans la catégorie, on trouve des cas « très pointus », autrement dit, où le concept qui est derrière la tendance soit poussé à son extrême.

En voici 5, qui à nos yeux, méritent d’être signalées dans cet article et qui rythmeront 2017.

L’inévitable « post-sponso » sur Twitter (de moins en moins) ou Instagram (de plus en plus)

Côté quantitatif : C’est une tendance très lourde, avec toute la gamme des célébrités du web qui se trouve impliquée : des stars à 100 millions de followers (Selena Gomez) aux petites instagrameuses qui n’en sont pas moins sollicitées.
Le côté « pointu » : On l’a trouvé dans ces posts non officiellement « sponsorisés » et qui ont fait polémique sur les comptes de la famille Kardashian : en escamotant la relation commerciale qu’elles avaient avec la marque, les sœurs célèbres ont repoussé très loin les limites de la déontologie publicitaire, à moins qu’elles ne les aient dépassées.

Autre aspect pointu de cette tendance : sur Instagram, les vêtements et accessoires portés par nos célébrités sont taggués et le lien vers l’acte d’achat se raccourcit de jour en jour : on n’est pas sur Pinterest, mais presque… On devrait voir en 2017 le premier acte d’achat en 1 clic derrière le post qui, du coup, ne sera même plus officiellement sponsorisé !

Les cinémads : ces courts et moyens métrages cinématographiques, financés à 100% par une marque et qui génèrent leur propre audience…

Côté quantitatif : Rien qu’en 2016, nous en avons dénombré 6 : Vous me direz 6, ce n’est pas beaucoup mais quand vous voyez les marques qui se sont prêtées à l’exercice, on se dit que c’est quand même du lourd : BMW, Burberry, Miu Miu, H&M (ci-dessous), Kenzo, Prada, Moncler.

Côté « pointu »… il y en a plusieurs :
– déjà, les marques qui ont adopté ce mode d’expression sont leaders et créatrices de tendances
– les célébrités associées sont plus souvent derrière la caméra que devant : Spike Lee, Carrie Bronstein, Chrystal Moselle sont des artistes reconnus et pointus, que l’on peut considérer comme des influenceurs « au carré », voire même « au cube » (influenceurs d’influenceurs d’influenceurs qui eux même sont suivis par le grand public). Chrystal Moselle n’a que 1300 amis sur Facebook, mais « au cube », on arrive vite à des capacités d’influence phénoménales.
– ce qui n’empêche pas de rajouter un zest de célébrité devant la caméra, avec Naomi Watts dans le conte de Burberry ou Adrian Brody dans le train de H&M. Mais le top du top, c’est quand même l’expérience de Miu Miu qui a laissé rênes libres à Chrystal Moselle pour nous raconter l’histoire de filles « skateuses » totalement inconnues, mais qui portaient toutes, dans le film, des vêtements de la marque ! Dans le genre, on a aussi beaucoup aimé le film de Spike Lee pour Moncler, œuvre musicale où la poésie des danseurs disputent la vedette au rythme soul de la bande son.

L’auto-dérision : cette inépuisable tendance où acteurs/humoristes nous font délicieusement rire d’eux-mêmes

Coté quantitatif : on ne compte plus les « blockbusters » dans cette catégorie : François Damiens et Le Lynx, Edouard Baer et APRILE Productions, Eric Judor et EDF, Fred Testot et Boulanger

Côté pointu : il y en a là aussi plusieurs. Tous s’amusent à caricaturer la gêne que peut avoir l’égérie à être manipulée plus ou moins grossièrement par une marque à des fins commerciales. Mais dans le genre, la palme revient sans doute à Edouard Baer, qui s’affiche en bobo détestable et corruptible, poussant ainsi à l’extrême la caricature de sa propre caricature. Encore plus pointu : l’annonceur, APRILE, une boite de production qui ne s’adresse qu’au monde de la publicité.

Le Celebrity Marketing au cœur des tendances « social-media »

Côté quantitatif : C’est KANTAR Média qui l’a observé en analysant des milliers de campagnes sur les medias sociaux dans le monde : les célébrités et influenceurs du web sont de plus en plus systématiquement sollicités pour promouvoir un produit ou une marque. Pourquoi ? Parce que nous allons vers une économie du partage, que le partage suppose la confiance, et que la confiance ne s’accorde qu’à des personnes que l’on connait suffisamment.
Du coup, les bloggeurs/euses abandonnent leur blog et se spécialisent sur un réseau social en particulier : celui qui leur convient le mieux en termes de contenu, d’audience, d’image… et de mode de rémunération.

Côté pointu : En Chine, « les Social Celebrities » deviennent des business model en soi, qui lèvent des fonds auprès d’investisseurs pour développer leur audience et leurs services : certains proposent par exemple des Q&A en direct avec leurs followers : version « people » pour savoir ce que « Untel a fait hier soir », version business pour mettre en contact le gourou d’un secteur avec les industriels qui veulent bénéficier de ses conseils sur une question précise.

Le sexy trend : cette tendance est universelle et existe depuis toujours ! Mais elle prend des formes délicieusement motivantes via les Réseaux Sociaux

Côté quantitatif : regardez simplement les 10 plus gros comptes sur Instagram : il y en a 7 gérés par des expertes en la matière : Selena Gomez, Taylor Swift, Ariana Grande, Beyoncé, Kim Kardashian, Kylie Jenner, Niki Minaj… Et si on rajoute Justin Bieber dans une version plus masculine, ça fait 8 !
Si vous regardez les comptes de 10.000 à 10 millions , même sur-représentation de ces instagrameuses qui savent jouer de leurs charmes. Et je n’ai pas parlé d’Emily Ratajkowski, qui fait le bonheur de la rédaction de melty.com.

Côté pointu – On en mentionnera plusieurs :
– le dernier défilé Victoria’s secrets à Paris, dont le côté pointu fut justement d’être capable de réunir sur un même podium les filles les plus sexy du monde, et d’en assurer une exploitation pre-event et post-event avec un soucis du détail exceptionnel ! Un vrai travail de dentelle, c’est le cas de le dire.
– Irina Shayk, pour sa beauté renversante, et ses boy-friends qui font partie du Celebrity Show : Cristiano Ronaldo (ça, c’était pour le côté « quanti », avec ses 75 millions de followers), et côté quali le cultissime Bradley Cooper (95K followers sur twitter….95.000 ??? So cute !).

Bonne année 2017.

Egéries, Influenceurs, Youtubeurs, Agent de personnalités, Endorsment, Team-building, Conventions… Pour toutes infos et questions sur le Celebrity Marketing, contactez-nous.

Crédit Photos © : YouTube et Instagram @kimkardashian

Category:
  DOSSIER
this post was shared 0 times
 000
About

 Oxygène Celebrity Marketing

  (379 articles)