Celebrity Marketing & Foot

By Oxygène Celebrity Marketing 2 années ago
Home  /  DOSSIER  /  Celebrity Marketing & Foot

On s’y perd dans les égéries ?

On a déjà l’habitude de ces joueurs qui, pendant une compétition sportive retransmise en video, sont plus présents et actifs sur les écrans publicitaires que sur les terrains de sport.
Cette année, à l’approche de l’euro, les annonces de contrats d’égérie pleuvent plusieurs mois à l’avance, qui permettent de distinguer différentes approches selon les marques. Au-delà des questions que soulève ce probable prochain encombrement de célébrités, voici 3 exemples qui illustrent 3 stratégies bien distinctes :

Messi - Huawei : la voie royale des milliardaires.

Messi-Huawei

HUAWEI a choisi, tout comme Tata, LA star parmi les STARS, dont l’auréole irradie déjà sur les foules. Le contrat millionnaire, signé officiellement à Barcelone il y a 1 mois et qui prendra fin en 2019 (il aura 32 ans cette année-là) joue la sécurité sur une personnalité empathique et immensément célèbre.

Raheem Sterling - Apple : le pari des jeunes.

Raheem-Sterling-Apple

APPLE choisit une autre voie et parie sur les jeunes avec une approche conditionnelle. RAHEEM STERLING, 21 ans, doit signer son contrat avec la marque à la pomme si et seulement si il joue l’EURO. Pas de chance, il vient de se blesser lors du derby Manchester City-Manchester United, et doit vite se rétablir pour non seulement faire partie de la sélection mais aussi « être sur le terrain ».

Cela dit, la conditionnalité des contrats est déjà connue et largement pratiquée, au détriment de ceux qui par exemple jouent avec le feu.

Gareth Bale et Konami : le contrat ROI - RS.

Gareth-Bale-Foot-Locker

KONAMI cherchait une célébrité pour représenter sa version EURO 2016 de PES (en plus de NEYMAR, égérie de PES 2016). Le choix de Gareth Bale peut paraître surprenant, lui qui jouera pour le Pays de Galles dont les chances à l’EURO sont maigrissimes.

Mais il faut chercher les (bonnes) raisons de ce contrat ailleurs, dans les chiffres qui justifient le deal en termes de ROI et de KPI. En fait, le joueur totalise 50 millions de followers sur les 3 principaux réseaux (Facebook, Instagram, Twitter) et bénéficie d’une super cote sur le marché britannique et espagnol (Gareth évolue au real de Madrid pour les non-initiés), qui sont deux marchés clés pour l’industriel en termes commerciaux.

Gareth Bale et Foot Locker.

Gareth-Ball-konami-

Autre nouvelle qui semble confirmer le choix de KONAMI, FOOT LOCKER vient de signer un contrat de 12 mois avec Mr BALE, pendant lequel le gallois de 26 ans sera l’égérie du vendeur de sneakers et de sportwear pour promouvoir toutes sortes d’initiatives marketing de la marque en Europe.

Le joueur est un vrai pro, car il a donné un sens très personnel à son engagement avec la marque : « Foot locker était LA boutique où il fallait acheter ses sneakers pendant toute ma jeunesse, et elle n’a jamais été aussi populaire dans ce Madrid qui est ma nouvelle maison »
Comme quoi les chiffres ne suffisent pas pour faire un bon ambassadeur…il faut aussi les lettres.

Des exemples comme ceux-là, il y en a et il y en aura d’autres…qui démontrent tous 2 choses :

1- La puissance reconnue des égéries au service des stratégies de marketing, accélérée par la capacité qu’elles ont a « tangibiliser » leur lien avec leurs fans grâce aux réseaux sociaux.

2- Qu’il faut une bonne agence pour signer les bons contrats pour faire les bonnes campagnes avec les bonnes célébrités. Car là aussi, l’encombrement est proche, et seules les meilleures campagnes de Celebrity marketing permettront de faire la différence.

Ambassadeurs, Célébrités, Personnalités, VIP, Egéries, Influenceurs, Agent de personnalités, Endorsment, Team-building, Conventions… Pour toutes infos et questions sur le Celebrity Marketing, contactez-nous.

Crédit Photos Vidéos © : Rimmel London

Category:
  DOSSIER
this post was shared 0 times
 000
About

 Oxygène Celebrity Marketing

  (379 articles)